HABITER L'INSTANT PRESENT

 ACCOMPAGNEMENT EN SANTE  I   FORMATIONS ET CONFERENCES

 

Premiers pas

Le Monde  a tant besoin de gens qui gardent les pieds sur terre,

de personnes qui savent que, au-delà des émotions qui se présentent, le calme existe,

au-delà des pensées en boucle, le repos de l'esprit est possible,

au-delà des nuages, le ciel bleu est toujours là.  

Et nous, nous avons besoin...   

de muscler notre conscience, de nous entrainer un peu chaque jour, pour pouvoir entrer dans un espace de calme, de quiétude, dans lequel ce qui se passe peut se voir, comme les nuages dans le ciel.

Tout comme le ciel bleu est toujours là, même derrière les nuages, cette quiétude est en permanence accessible.

Elle se trouve dans toutes les directions où nous pouvons regarder, surtout dans la sensation de la Vie. Pour cela, prenons le temps de regarder, écouter, sentir... ressentir...

A quoi ça sert ???

00:00 / 01:34

Cette courte présentation évoque ce qui peut nous amener à introduire dans notre vie des espaces de quiétude.

La période que nous vivons est propice et en rend la nécessité plus intense.

Ces méditations ont une suite logique : des indications sont données de façon progressive, de séance en séance. Il est donc conseillé de les pratiquer, la première fois, dans l'ordre. Ensuite, elles peuvent être répétées comme vous le souhaitez.

Chacune dure une vingtaine de minutes. Je vous invite à vous installer dans un lieu où vous ne serez pas dérangé, où vous pouvez vous tenir debout et bouger les bras (il y a quelques mouvements corporels parfois proposés), et vous asseoir confortablement, la colonne vertébrale droite.

Choisir une porte d'entrée à l'espace méditatif

00:00 / 18:50

Cette méditation invite à porter une attention soutenue aux sensations corporelles liées à la respiration en différents endroits où elle est perçue, puis à choisir l'endroit où elle est le plus facilement perçue. Cet endroit sera, pour quelques séances, votre porte d'entrée dans l'espace méditatif.  

Petite méditation express

00:00 / 01:39

Cette courte présentation propose une façon de s'entraîner

quand on considère qu'on n'en a pas la disponibilité

Focaliser son attention sur le corps

00:00 / 20:02

Au cours de cette méditation, vous utilisez la porte d'entrée que vous avez choisie. Vous habitez votre respiration.

Vous êtes ensuite invité à porter votre attention sur différentes parties du corps qui se manifestent, une tension, une sensation désagréable, ou simplement une présence plus intense. Observez ce qui se passe, de façon précise...   

Envoyer dans la conscience (en cours)

00:00 / 01:04

La pratique d’envoyer dans la conscience offre un élargissement des sens. En les investiguant on s’aperçoit qu’il existe un espace infiniment plus vaste. Mettons de côté les limites habituelles et observons par l'expérience ce qu’il y a à découvrir...

Porter attention à l'inspire et à l'expire

00:00 / 19:02

La respiration orientée vers le corps est essentielle avant de pouvoir appliquer la pratique à l’esprit. – Thich Nhat Hanh

Musiques d'accompagnement ...

Bols taoistes
00:00 / 03:31
Canon Pachelbel
00:00 / 07:09
Song%20of%20the%20New%20Earth_edited.jpg
13 A quiet moment
00:00 / 05:02
Ar Intch lav er
00:00 / 06:17
 
Vos commentaires, ressentis, merci !

Se libérer des filtres qui voilent la réalité

Une des raisons majeures, à mon sens, d'apaiser le mental, est qu'il fait tellement de "bruit", de brouhaha, qu'il occulte tout un champ de perception. Dans le silence entre les pensées, ce qui était invisible, inaudible, peut apparaitre. Dans ce silence, l'endroit d'où viennent les pensées peut être recherché. Et l'on peut alors voir qu'elles sont souvent issues de croyances, individuelles ou collectives, si profondément ancrées,  qu'elles sont oubliées, ignorées. 

Un des meilleurs exemples rencontré dans ma vie professionnelle concerne les études dites "scientifiques" : critères strictement définis selon des normes établies, mise en place et organisation... objectif déterminé (souvent, en médecine, l'efficacité d'un traitement) en sont des caractéristiques qui influencent le résultat... ce qui ne provoquerait pas de distorsion si ce processus était à la fois conscient et transparent. 

Une étude véritablement scientifique devrait prendre en considération tous les résultats, quels qu'ils soient, comme un échec, un effet néfaste... ce n'est pas toujours le cas.

"Ce qui ne peut être expliqué ne peut être prouvé" est un concept, une croyance, à l'origine de nombreuses dissonances.

Comment "prouver" l'effet placebo, les guérisons inespérées ou tout autres phénomène étrange si ce n'est par l'observation, le constat des faits

EXERCICES POUR LIBÉRER SES FILTRES

Regarder un objet

Choisissez un objet, si possible issu de la nature, de préférence que vous trouvez beau. Installez le de façon à pouvoir vous assoir devant, dans un endroit calme, une assise confortable.

Pour commencer, regardez-le pendant une ou deux minutes... en étant attentif à vos pensées... 

...............................................................................................

Ensuite, voyez si vous avez cherché à nommer cet objet, à le catégoriser, à le comparer à quelque chose de connu... Prenez note...

Puis, recommencez l'observation : cette fois-ci prenez soin de ne pas nommer l'objet, ni le comparer à quoi que ce soit, ni chercher à le caser dans une catégorie quelconque... pendant au moins 5 minutes :

Regardez avec la curiosité d'un aventurier, c'est la première fois, une découverte. Remarquez les formes, les courbes, les couleurs, les ombres, les moindres détails....

................................................................................................

Ensuite, notez... ce que vous avez vu, ressenti... quelle est votre relation à cet objet ? ... Y a-t-il quelque chose de différent maintenant ?

tictac2mn
00:00 / 02:04

Sources d'émerveillement

​​Suivre le lien ...

Si vous souhaitez enrichir les ressources, n'hésitez pas à me les faire parvenir, elles prendront place dans la galerie de sources d'émerveillement

Regarder sans nommer
00:00 / 16:15

Le fait de nommer réduit la chose. Le nom de la chose ne peut jamais être la chose, il n'en est qu'une représentation. Nommer est un effort du mental qui n'est utile que pour communiquer. Prenons conscience que la chose est bien plus que son nom.
 

Ecouter un son

Chant d'oiseau
00:00 / 02:26

Installez-vous confortablement dans un lieu d'où vous entendrez les sons de la nature. En ce moment, vous pouvez vous assoir auprès d'un arbre, il est rare qu'il n'y ait aucun son d'oiseau, même en ville. Vous pouvez également écouter en boucle le son ci-dessous.
La proposition est d'écouter, sans chercher à savoir ce qui produit ce son, s'il est agréable ou non à votre oreille, où est perché l'oiseau, ce qu'il est en train de faire... ou toute autre considération mentale. Vous pouvez induire cette méditation par quelques respirations prises à votre porte d'entrée.

Abandonnez toute pensée : si elles surgissent, laissez-les passer, sans résistance. Soyez juste attentif aux sons, ... et ... à vos pensées.

Voyez ce que ça fait d'écouter sans interpréter, sans filtre du mental...

Ecouter, tout simplement...

 

Cet extrait du Stabat Mater de Rossini est merveilleusement interprété. Mais l'idée n'est pas là...

Je vous propose d'expérimenter ce que cela fait d'écouter,

sans juger, sans chercher à savoir qui interprète, de quel type de musique il s'agit, ...

sans vous dire que ce n'est pas le genre de musique que vous appréciez,

sans évaluer les performances de quiconque...

Bref, installez-vous et dirigez votre attention vers votre respiration,

Réglez le son assez fort, lancez le lecteur,

Écoutez, tout simplement, écoutez le plein, soyez suspendu à chaque instant, y compris aux vides...

Voyez ce que cela vous fait...

02 Aria
00:00 / 05:28

Ecouter les sons

00:00 / 17:34

Cette méditation consiste à écouter les sons, tels qu'ils sont, sans chercher à savoir ce qui les provoque, juste comme des objets flottant dans le silence.

Elle peut se pratiquer dans un endroit où les sons de la nature sont très présents. Si ce n'est pas possible, ce n'est pas grave, il y a toujours des sons, où qu'on soit !

 

Méditer, c'est faire silence...

Dans son corps, au niveau de ses sentiments, dans ses pensées…

On peut commencer par l’un ou par l’autre, par exemple : par les pensées, et tout s’apaise…

Quand on fait silence, on peut entendre le grand « silence » du grand « vide » universel, qui, en réalité, n’est pas vide du tout.

La physique nous démontre aujourd’hui que le silence est plein. C’est ce que nous apprenons aussi dans les textes sacrés.

 

Le « vide » est plein d’informations qui circulent en permanence, en provenance de nos mouvements, des émanations de notre corps, de nos émotions, de nos pensées, de nos intentions… de chacun de nous, mais aussi de tous les êtres « visibles » des règnes humains, animaux, végétaux, minéraux… et « invisibles ».

Lorsqu’on vibre la peur, on attire choses et des personnes qui vibrent à la fréquence de la peur, car les émotions similaires entrent en résonance.

Les ondes de notre peur circulent dans le « vide » autour de nous, rejoignent les vibrations des autres personnes qui vibrent à cette même fréquence, constituent comme un « nuage de peur ». Ce "nuage", ou "égrégore" va être capté par les personnes qui vibrent à cette fréquence et cela va alimenter leur propre peur.

Cultiver la paix à l'intérieur de soi

Cette méditation vous invite au calme intérieur, au silence, associé à un sentiment de paix. Si vous la pratiquez plusieurs fois, comme un entrainement, la sensation de paix reviendra plus facilement lorsque vous vous sentirez troublé ou bousculé par un évènement.

Si elle vous plait, n'hésitez pas à la répéter, la paix s'immiscera en vous progressivement...

00:00 / 19:13

Ressentir la joie, c'est un choix

La joie est spontanée, toujours présente.

Parfois elle se cache derrières "quelques" voiles...

Alors, partons à sa recherche...

Pure Joie est synonyme de Conscience, un de ses nombreux noms.

Comme le ciel bleu, elle rayonne, en permanence, même si on ne la "voit" pas, même si elle semble nous avoir quitté.

Notre pouvoir, notre choix, réside dans le fait d'ôter les obstacles qui semblent nous empêcher d'y accéder,

de fortifier le chemin ... du ressenti... du "senti"... qui nous relie à cet espace... que nous sommes... 

Exercice : rangez votre intérieur.

Prenez un moment, chaque jour, pour nettoyer, ranger, organiser votre environnement de façon harmonieuse,

...

...faites vous plaisir par un geste qui vous réjouit, par exemple installer un bel objet, prêter une attention particulière à un agencement, ajouter une touche de fantaisie... qui vous touche...

Exercice pratique : choisir ses nourritures...

intellectuelles,

Mine de rien, ce que nous lisons, écoutons, regardons, influence nos sentiments. Le contact avec les actualités n'est pas nocif, en soi, tout dépend de l'oreille qui écoute, de l’œil qui regarde, de la conscience qui est là...

 

Ecouter, regarder comme des objets en périphérie de nous-mêmes, avec une certaine distance... ce qui ne veut pas dire froideur.

Choisir chaque jour la proportion d’informations de type catastrophique...

Exercice d’émerveillement

Choisir quelque chose de beau, naturel ou créé par l’homme, un objet qui vous attire, ... prenez le temps de regarder, de vous laisser pénétrer, sans référer à quoique ce soit de connu, sans comparer à autre chose, juste être là, présent. Prêtez pour un instant une douce attention à cela, regardez avec votre corps, ouvrez-vous à vos sensations, voyez la simple beauté, laissez s'éveiller en vous cet élan, ce "senti", physique... d'émerveillement... la joie naît en vous !!!

...Vous êtes créateur de joie...

Sources d'émerveillement

En suivant ce lien, vous atteindrez une page où figurent quelques photos représentant des rencontres inspirantes ... dans la nature, sources de joie, d'émerveillement...

​Exercice : la création

 

dessiner, peindre, modeler, laisser vivre sa créativité... laissez vos mains agir, sans intention particulière, en étant présent, attentif à l'instant, à ce qui se crée à travers vous... dans la matière...

Cela peut aussi s'exprimer dans tous les domaines de la vie qui éveillent ce potentiel créatif : inventer... un nouveau plat, une coiffure, un vêtement... un jardin...

Méditation pour ancrer la Joie

Commencez par faire silence, en utilisant si besoin votre porte d'entrée dans l'espace méditatif. Visualisez une scène, une rencontre, un moment de joie que vous avez pu vivre dans votre passé. Plus que visualiser, il s'agit de le revivre, totalement, de le ressentir... se laisser pénétrer par cette sensation, prendre son temps...

et progressivement, doucement, laissez la scène se dissoudre, et restez juste avec la sensation. Voyez où elle se place, dans le corps... laissez la vivre, grandir, imprégner chacune de vos cellules... 

C'est une fréquence particulière, de la famille de l'Amour.   

Ancrer la joie

00:00 / 17:26
 

Lorsque nous écoutons le silence, nous pouvons entendre ce qui émane de nous, et ce qui provient d’ailleurs, que cet ailleurs soit proche ou lointain.

Comme un poste radio, nous pouvons régler notre bande fréquence de réception. C’est pourquoi, par exemple, lorsque nous pensons à quelqu’un, nous nous réglons sur sa bande fréquence, et comme par hasard cette personne vous appelle dans les minutes qui suivent.

Nous pouvons entrer en résonance avec l’élément de notre choix, en nous mettant en condition. Tout est vibration, même les objets solides, composés d’atomes dont les particules plus que minuscules, sont en mouvement permanent.

 

Méditations d'Unité

Champ de conscience et sensations corporelles

00:00 / 19:54

AVERTISSEMENT : Cette méditation nous invite à ancrer notre conscience dans le corps tout en explorant le champ de conscience, du plus proche au plus grand. Si vous sentez que vous perdez pied, revenez dans la sensation de la respiration, sans vous laisser embarquer dans des pensées ou émotions de quelque ordre qu'elles soients. 

 
 

Habiter l'Instant Présent

​​

Habiter son corps : pour débuter

​​

00:00 / 13:43

 

Voir le mental en mouvement (à venir)

00:00 / 01:04

Goûter ses sensations corporelles : en cours

Apprivoiser ses émotions

​​

En cours

 

En cours

Méditations repères...

 

Eckhart TOLLE : Accéder au coeur du silence 2/4

Eckhart TOLLE : Transcender la peur

Mooji

Une simple, puissante prière dans les moments difficiles

 

 

 

Ken KELLY et Brigitte HANSOUL : méditation guidée

Jeff FOSTER

 

L'acceptation la plus profonde1

(extrait de DVD)

L'acceptaton la plus profonde

 

Web satsang : L'acceptation la plus profonde                      

     (= questions / réponses - inclue une très belle méditation

                     dans les débuts de la vidéo)

Web satsang : Le mental ne dérange pas la présence

    

Jeff%20Foster_edited.jpg
Eckhart_Toll%C3%83%C2%A9_Peur_edited.jpg
Jeff%20Foster2_edited.jpg
websatsang_J_Foster_Le_mental_ne_d%C3%83
Mooji_edited.jpg
 

Textes et méditations de guérison

​​

 

Douce Mère (compagne de Sri Aurobindo) - 11 mai 1955

 

Méditation de guérison d'après Eckhart Tollé

Introduction à la méditation : Eckhart Tollé explique clairement que nous pouvons renforcer notre système immunitaire et notre pouvoir d'auto-guérison en utilisant l'attention au corps physique.

Méditation : Cette méditation peut se renouveler le soir lorsque vous vous couchez et le matin avant de vous lever.

Dialogue avec les cellules (Intro puis Guidance de Guy Corneau et Pierre Lessard) 

Douce Mère.jpg
00:00 / 06:33
00:00 / 25:41
00:00 / 03:09
00:00 / 02:12
 

​​​

Émission "Respirer l'instant présent"

Tous les matins en direct à 8h30 et à tout instant en différé

Avec Maryvonne Jaffrelot et Nicole Sicard.

 

​​​

Rejoignez-nous le lundi à 18h

 

Pour un temps de méditation en groupe avec

Animé par Maryvonne Jaffrelot et Nicole Sicard.

 
ACTIVITES

ESPACE MIEUX-ETRE & SANTE 

1/3
  • Facebook Armoni Santé