NICOLE SICARD

  ⎯⎯⎯⎯⎯⎯   LA FONDATRICE : Docteure en Médecine, en chemin...⎯⎯⎯⎯⎯

BIOGRAPHIE

" J'ai souvent regardé la berge opposée, elle se voit mieux que celle où l'on marche.
C'est  peut-être pour cela que je n'ai cessé de construire des ponts :
entre la médecine conventionnelle et le "bon sens" fruit de l'observation, 
entre les découvertes de la science contemporaine et de fascinantes traditions,
entre le dogmatisme et les élans de conscience." 

Je reste au bout du compte, fidèle à ma vocation de médecin, au-delà des écarts (distractions ou épreuves) du chemin.



En tant que chef de service hospitalier, j'ai eu la chance de vivre des évolutions majeures dans les soins, tout particulièrement en gériatrie et en soins palliatifs. La "santé" des personnes de grand âge touche à de nombreux sujets (je ne souhaitais pas trop me spécialiser), cela m'a conduite à découvrir les multiples aspects de la pratique médicale, qu'ils soient techniques, organisationnels, relationnels, philosophiques ou touchant la spiritualité...  

Mes véritables "maîtres" furent les personnes qui ont croisé ma route : les "patients", leur famille, mes collègues et partenaires, de toute catégorie professionnelle, dans ou hors l'institution. Bien plus tard, l'accès à quelques connaissances en physique quantique m'a permis de m'ouvrir et de mieux appréhender la multi-dimensionalité de chacun, dans un environnement aux innombrables facettes, et de ne plus résister à la dimension "spirituelle" de l'être. A ce jour, cela devient de plus en plus clair et intégré. 

 

La boucle se boucle : la formation à la naturothérapie suivie à la faculté de médecin de Bobigny (Paris XIII) m'a fait faire un bon que je pourrais qualifier de "quantique" : aujourd'hui, les "dits" de toutes les traditions ancestrales, les "écrits" philosophiques et spirituels de toutes les religions se trouvent confortés par les dernières données de la science... La pratique de l'aïkido, "art martial traditionnel adapté au monde moderne", m'avait par chance préparée à ces ouvertures. Je pourrais ajouter l'expérience sur les flots de l'Atlantique... 

Ma "légende personnelle" se dessine... Après près de 40 années au contact du système hospitalier (de la première expérience de "fille de salle" à la dernière en tant que médecin coordonnateur dans un hôpital local en passant par des responsabilités de services et l'engagement associatif), moult hésitations, de nombreuses portes ouvertes, des seuils franchis, des espaces désertiques ou agités traversés, l'ouverture d'un cabinet libéral fut une très belle expérience à vivre. Cela m'a permis de visualiser plus précisément puis de mettre en œuvre l'Espace d'Accompagnement en Santé ébauché dans mes rêves depuis pas mal d'années : un lieu où le temps n'existe plus de la même manière que lors d'un rendez-vous de durée déterminée et donc limitée, un lieu destiné à des personnes en souffrance en raison de déséquilibres majeurs ou légers, ou qui se préoccupent d'avancer en harmonie, et donc en bonne santé dans la vie, souhaitant redevenir ou rester acteurs de leur destin.

J'ai définitivement lâché l'exercice de la médecine en juin 2017. Je souhaite me consacrer à l'être dans sa globalité multidimensionnelle, sans occulter bien au contraire les dimensions psycho-spirituelles... tout en exploitant au mieux mon "savoir", qui devient un pont entre des mondes qui se côtoient sans le savoir...  

MA PHILOSOPHIE

 
« Laissez la vie tranquille, laissez-la être » - Eckart Tolle

Je n'ai pas de leçons à donner. Les personnes qui viennent consulter sont leur meilleur médecin, je suis là pour les accompagner sur un bout de chemin. Je maintiens une grande vigilance pour faire en sorte que la personne conserve son autonomie, sa souveraineté sur elle-même, dans toutes ses dimensions.

Un diagnostic est bien plus qu'un nom de maladie, c'est une photographie, à un instant "T", de la situation :

Photographie : c'est à dire l'objet et l'arrière-plan : difficultés de santé et leurs conséquences, terrain sur lequel elles surviennent (prédispositions, atouts), avantages et inconvénients de la situation, contexte environnemental, faiblesses, puissances, ressources ...

A l'instant "T" : il n'est le repère que de cet instant, l'instant d'après il a déjà changé.

 

Mon accompagnement consiste à aider la personne à mieux se "voir", à repérer ce sur quoi elle peut agir, au final à choisir ce qui va l'aider à aller mieux. Je me positionne en tant qu'accompagnant en santé, mettant à disposition mes connaissances, ... ma présence. 

 

MES INSPIRATIONS 

  

 La mer, l'atlantique, une école de la vie. La construction d'un bateau, le voyage d'un an sur l'Atlantique avec les enfants petits, font partie de mon initiation.  

La mort du Père Michel Jaouen me l'a rappelé. Cet homme a ponctué ma maturation, et celle de mes enfants. Les pieds fermement posés sur la terre ferme, celle de Landéda, voire les orteils enfoncés dans le sable de l'anse d'Arlet en Martinique, les yeux fixés sur l'horizon, guettant les navires ou le rayon vert, en mer, il était tout attention et vigilance pour le bateau et son équipage ("une main pour toi, une main pour le navire, une main dans le cambouis" !).   

L'Aikido a été un préliminaire important pour m'ouvrir à un autre langage que celui de la médecine telle que je l'avais reçue et pratiquée, essentiellement à l'hôpital.

Tamura Senseï, fut un maître que j'ai suivi en France, en Europe, au Japon. Il a quitté la vie en 2010. Je suis heureuse d'enseigner encore cette discipline.   

La naturothérapie, découverte au début des années 2000, m'a quelque peu décoiffée, exposant des notions totalement cohérentes et absentes de notre cursus "de base". Ce Diplôme d'Université ouvert aux médecins, infirmières, sages-femmes, était enseigné à la faculté de Paris XIII, qui résonnait dans mon coeur au même rythme que mai 68. Il a malheureusement été supprimé en 2013. Un groupe d'enseignants tente de faire vivre le concept. 

Richard Moss m'a initié au travail conscient de conscience ; il correspondait bien à ma curiosité insatiable et à mon sentiment d'incomplétude qui se présentait dès lors qu'il semblait que je sois "arrivé" quelque part. J'étais heureuse de le rencontrer de nouveau en 2015 au cours d'un magnifique séminaire destiné à des "coachs en entreprise". 

​​Le GRETT :  groupe de recherche et d'études en thérapies transpersonnelles. Je me suis sentie, bien que médecin et non psychothérapeute, accueillie par ce groupe ... qui aujourd'hui s'est transformé. Je citerai quelques personnes rencontrées dans ce contexte avec qui j'ai eu des relations révélatrices et enrichissantes : 

Brigitte CHAVAS : merveilleuse animatrice de groupes et superviseuse pertinente,

Bernadette BLIN et Francis LERY, accompagnateurs en conscience...  

Léonard Laskow m'a éveillée à la guérison par l'amour. Lorsque j'ai fait ce séminaire avec lui, je n'ai pas suffisamment mesuré à quel point ce qu'il partageait était "juste", authentique. Je le redécouvre aujourd'hui. Il est à l'interface entre le monde médical et la spiritualité (pour faire court).  

Pierre Lessard m'a enseigné la "danse de l'énergie", méthode de soins énergétiques. J'ai développé des sensations plus fines, côtoyé des dimensions  subtiles, avancé sur mon chemin spirituel. Je suis aujourd'hui persuadée que, si la médecine conventionnelle, à côté de ses progrès technologiques indéniables, intégrait les dimensions relationnelles, énergétiques, psychiques et spirituelles des difficultés de santé, le nombre de personnes en meilleure santé irait croissant.

Aziz El Amrani Joutey, médecin extra-terrestre, enseigne la dynamique matricielle, mêlant ses inspirations soufies et ses connaissances scientifiques de haut niveau. Il m'a ouvert un nouveau chemin de "connaissance", laissant une large place à l'amour, la joie, la non-résistance, l'écoute du silence entre les sons, l'engagement, le "petit effort dans le non effort"... Merci Habibi ! 

Brigitte Sénéca est une accoucheuse de qui vous êtes vraiment, au travers du développement de votre potentiel créatif. J'ai fait sa connaissance lors d'un séminaire "éveilles-toi à la beauté". Nous avons par la suite longuement cogité, débattu, médité, écrit...  

​​​Jean-Yves Leloup fut pour un temps une référence théologique pour la relecture des textes qui ont accompagné mon enfance. En tant que thérapeute, Il a développé des modélisations de l'approche de l'être humain qui ont inspiré ma pratique.

 

Marc Henry et Sylvie Henry Réant ont contribué, par les formations à la physique quantique et à l'eau dans la cellule, à me convaincre de la vastitude du champ des possibles. Ils m'ont aussi aidé à comprendre que je n'y comprendrai jamais rien ...

Isabelle DEMARCY et François BLANCHARD m'ont initiée au "dialogue intérieur", créé par Hal et Sidra STONE et transmis par Adelheid OESCH. Cette approche est venue ajouter un remarquable complément théorique et efficace à ma pratique, un mode de questionnement personnel, une ouverture de conscience et ses applications concrètes.   

Ken Kelly et Brigitte Hansoul : découverts en 2016 au congrès du GRETT, ils défendent le fait que l'éveil n'est pas réservé à une élite. Ils consacrent avec patience et pertinence leur expertise à l'enseignement de pratiques de conscience, de conscience de la conscience. Les formations proposées sont structurées en 4 temps qui peuvent se recouper... mon horizon s'est ouvert à de nouvelles dimensions, au champ de la non-dualité... une exploration sans fin et sans limites, et, enfin, une posture différente, plus consciente, dans le face à face thérapeutique...    

Cette liste est en évolution, comme moi, d'ailleurs ...

Mes coups de coeur

Communier avec la Terre, avec Gaïa.

 

Chant de l'eau.png

Chant algonquin : hymne à l'eau

Nee bee wah bow
En die en
Aah key mis kquee
Nee bee wah bow
Hey ya hey ya hey ya hey
Hey ya hey ya hey ya oh

Concernant les méthodes que j'utilise.

 

Aimer le Dialogue Intérieur

Texte de la vidéo

Prière matricielle

Dialogue_Int%C3%83%C2%A9rieur_edited.jpg

⬆︎ HAUT DE PAGE ⬆︎ 

BIBLIOGRAPHIE

 
Articles publiés

 

Revue "Synodies", Revue du Groupe de Recherche et d'Etudes sur les Thérapies Transpersonnelles : 

" Education et Transpersonnel, un chemin vers soi ", Eté 2015

 

J’ai beaucoup appris pendant mes études de médecine, des théories, des façons de penser... Il m’a fallu débuter dans la pratique pour voir que j’avais encore beaucoup à apprendre, et encore du temps pour prendre conscience du fait que je ne savais pas grand-chose. Plus j’avançais, moins j’en savais, et mesurais l’étendue de mon inconnaissance. 

L'article complet...

 

 

 

 

 

 

 

Revue "Pratiques", Les cahiers de la médecine utopique : "Autonomie" et santé, Janvier 2015

 

Un chemin vers soi... Quel rôle peut avoir le médecin dans l'autonomie et l'autonomisation de la personne qui le consulte ? COmment trouver une attitude juste d'accompagenemnt entre faire à la place et laisser faire ? 

L'article complet...

 

 

 

 

 

 

 

Revue "Synodies", Revue du Groupe de Recherche et d'Etudes sur les Thérapies Transpersonnelles : "Psychothérapies et Spiritualité", cahier spécial "regard clinique", Eté 2014

 

Quelle sorte de fièvre m'a fait bouger, hésiter, changer de poste, quasiment de métier, pour y revenir, et finalement, m'en écarter. Insatisfaction ? Instabilité ? Recherche du "Parfait" ? Quête ? ...

L'article complet...

 

 

 

 

 

 

Revue "Pratiques", Les cahiers de la médecine utopique : février 2009

 

C’est la première fois qu’une civilisation a à s’occuper d’autant de personnes « âgées ». Le soin en gériatrie est prétendu difficile : « Mourir, cela n’est rien, Mourir la belle affaire, Mais vieillir… ô vieillir ! ». [...]

Soignant en gériatrie, on se protège : de la contagion, de la maladie, de la vieillesse, de la mort, de son impuissance à répondre aux besoins, aux désirs, à respecter la personne. Si on n’y prend garde, on se blinde...

L'article complet...

Revue "Synodies", Revue du Groupe de Recherche et d'Etudes sur les Thérapies Transpersonnelles :  "Psychothérapies et Spiritualité", cahier spécial "regard clinique", Eté 2012

Accompagner des personnes de grand âge, c'est comme chercher un trésor... au cœur de soi, au cœur de l'autre. Je vais parler de ce monde où l'on vit les yeux fermés, ou plutôt avec un champ visuel étroit, comme si plusieurs "mondes" se côtoyaient sans admettre qu'un autre "monde" peut exister. ... l'hôpital... 

L'article complet...

 

La Revue de Gériatrie : lettre à la rédaction, janvier 1993

 

Un élan... iceberg d'un temps qui me semble lointain... 

L'article complet...

 

 

⬆︎ HAUT DE PAGE ⬆︎ 

ACTIVITES

ESPACE MIEUX-ETRE & SANTE 

1/3
  • Facebook Armoni Santé